Myths about vocabulary acquisition

Research output: Contribution to journalArticleProfessional

229 Downloads (Pure)

Abstract

Vrai ou faux? Voilà la question.
«Les listes de vocabulaire sont inutiles, parce qu’il faut toujours apprendre des mots en contexte, de préférence en déduisant le sens des mots à partir du contexte. De cette façon-là, les chances de retenir les mots sont optimales. Heureusement, il n’est pas nécessaire d’apprendre beaucoup de mots: quand on connaît les deux mille mots les plus fréquents d’une langue, on comprend déjà 80% des mots d’un texte moyen. Finalement, il va de soi qu’il ne faut pas tester séparément le vocabulaire des apprenants, parce que l’évaluation doit s’effectuer au niveau des compétences linguistiques (compréhension de l’écrit et de l’oral, production écrite et orale), et non pas au niveau des mots.»
Dans cet article j’essaie de revoir quelques mythes concernant l’acquisition du vocabulaire.
Original languageEnglish
Pages (from-to)63-68
JournalBabylonia
Volume2007
Issue number2
Publication statusPublished - 2007

Cite this