L’acte créateur et l’espace littéraire dans l’autofiction de France Daigle (La beauté de l’affaire, 1953 et Pas pire)

    OnderzoeksoutputAcademicpeer review

    161 Downloads (Pure)

    Samenvatting

    L’auteure acadienne France Daigle contribue, dans son oeuvre littéraire, à la création d’un espace acadien, afin de remédier à l’absence d’un territoire géographique bien défini. Pour Daigle, cet espace se crée avant tout à l’intérieur du texte littéraire, étant donné que l’espace littéraire se veut un lieu d’exploration de soi et du monde. Dans cette contribution, la recherche jumelée du moi et de l’espace sera étudiée à l’aide de trois textes autofictionnels où Daigle crée une géographie personnelle, en effaçant les frontières entre le réel et le fictif et en développant un discours autoréflexif qui illustre le devenir de l’écrivaine.
    Originele taal-2French
    Pagina's (van-tot)77 - 94
    Aantal pagina's18
    TijdschriftRelief
    Volume3
    Nummer van het tijdschrift1
    DOI's
    StatusPublished - 18-jan-2010

    Citeer dit